La tête en friche de Marie-Sabine Roger

Publié le par Aurore


Bon, il est grand temps que je parle de cet petit livre plein d'amour et de douceur...des livres. Paru à la "grande" rentrée littéraire de septembre 2008, La tête en friche m'avait alors ravi pour tout cela et encore plus. Donc, petit article pour en parler.

Et pour commencer, la quatrième de couverture dont je ne parlerai pas, que je ne paraphraserai pas, parce que tout de même, ça ne se fait pas, et puis, tout est dit.

[Extrait]Ce qu'ils mettent au dos des romans, je vais vous dire, c'est à se demander si c'est vraiment écrit pour vous donner l'envie. En tout cas, c'est sûr, c'est pas fait pour les gens comme moi. Que des mots à coucher dehors - inéluctable, quête fertile, admirable concision, roman polyphonique... - et pas un seul bouquin où je trouve écrit simplement : c'est une histoire qui parle d'aventures ou d'amour - ou d'Indiens. Et point barre, c'est tout. [/Extrait]


On connait surtout Marie-Sabine Roger pour ses livres pour enfants (Le quatrième soupirail chez Thierry Magnier, Le petit roi se révolte chez Sarbacane, Attention fragiles au Seuil...), bien qu'elle ait aussi écrit quelques ouvrages pour les adultes (Un simple viol chez Grasset...), mais La tête en friche est une vraie surprise, un ode à l'amour du livre, des mots et de ceux qui nous les font partagés: amis, libraires, bibliothécaires...

 La tête en friche c'est l'histoire de Germain Chazes qui rencontre Margueritte. Germain est un simple qui sait à peine déchiffrer son prénom, il vit dans une caravane, fait des petits boulots, sculpte des animaux en bois, s'accoude au bar avec ses copains. Au parc, il rencontre Margueritte qui l'intrigue avec ses manières de grandes dames, sa voix douce, et ces questions que personne d'autres n'a jamais posés à Germain. Ils se recroisent, souvent, et Marguerrite commence à lui faire la lecture: dans sa bouche, les mots prennent vie. Avec la lecture de La peste de Camus, ce sont des rats qui défilent devant les yeux ébahis de Germain et son univers commence à changer. Ses copains et leurs blagues le lassent, il se met au beau vocabulaire, ne baise plus sa copine mais lui fait l'amour. Tout change...

Où comment les livres, les mots ouvrent de nouveaux horizons...
Où comment les livres, les mots font peur si on ne nous apprend pas à les apprivoiser...
Où comment l'on choisi sa famille, ceux que l'on aime...

Une petite merveille qui sonne toujours juste, une naïveté qui fait du bien dans ce monde de grosses brutes, et un livre qui parle des livres et de ceux qui n'en lisent pas à ceux qui parfois en lisent trop (ou trop mal?) d'une manière touchante, et tellement vraie. Parce que les livres c'est avant tout le plaisir, la découverte, et que les grands principes stylistiques, éthico-psycho-machin, c'est parfois mieux sur les étagères des autres...



La tête en friche de Marie-Sabine Roger, Le Rouergue, 2008

Commenter cet article

titoulematou 26/02/2011 12:33



J'ai vraiment adoré ce livre moi aussi.... une vraie perle à lire et à relire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Isa 10/10/2009 22:31


J'ai pris un vrai plaisir à lire ce roman. Et c'est bon signe, il me reste bien en mémoire


Aurore 11/10/2009 13:43



Oui, c'est très frais, pas prise de tête, pas élitiste pour 2 sous. Un p'tit moment de bonheur!



Nicolas 24/08/2009 16:08

Beaucoup aimé ce livre aussi, très "frais", très drôle... mais avec du recul, je me rends compte que je l'ai assez vite oublié. A lire tout de même.

Aurore 24/08/2009 21:20



A la lecture de ton commentaire, je me suis demandée: tiens, il m'en reste quoi? Et bien pour ma part, la fraîcheur de ce livre reste intact! Certes, il ne restera
peut-être pas dans les annales pour son écriture éblouissante mais ce petit moment sucré partagé entre lui et moi reste un très bon souvenir!!



Florinette 25/04/2009 10:15

Je vois que ce livre commence à faire l'unanimité sur les blogs, et ton avis me donne bien envie de le découvrir !
Merci Aurore et sois la bienvenue dans ma communauté, à bientôt !

Aurore 25/04/2009 11:07



Merci Florinette. Tu as raison: laisse-toi tenter, La tête en friche est une petite perle qui sort du lot par sa douceur...